eolien-home-2

 

Pour atteindre les objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie, le parc éolien français va devoir doubler de capacité d’ici 2023. En effet, la puissance installée en France métropolitaine de 10,8 GW en 2016 devrait atteindre 15 GW en 2018 puis 21,8 GW en 2023 pour l’option basse et 26 GW pour l’option haute.

C’est dans ce contexte de fort déploiement de la production d’énergies renouvelables sur le territoire français que le nouveau mécanisme de soutien des énergies renouvelables, le Complément de Rémunération, voit le jour en France. Il introduit de nouvelles incertitudes dans le mode de rémunération du producteur, qui doit dorénavant vendre sa production directement sur le marché spot : incertitude sur les écarts entre la prévision de production réelle et prévision de la veille et la production réelle, incertitude sur la valeur de la production par rapport à la moyenne nationale (le « M0 »), risque de prix négatifs, etc.

Les centrales éoliennes amorties dont le contrat d’obligation d’achat est arrivé à échéance se trouvent confrontées à de nouveaux risques : volatilité des prix de marché, prix négatifs, coût des écarts entre production réelle et prévision de la veille, etc. L’offre de Sun’R Smart Energy permet à la fois de faire bénéficier le producteur des nouvelles sources de valorisation, tout en couvrant les risques inhérents à l’exposition directe aux marchés de l’électricité.

Sun’R Smart Energy vous propose de couvrir l’ensemble de ces risques via une offre compétitive, flexible et fiable : prix fixe, indexé sur les prix spot ou futures, ou offre mixte, pour s’adapter à l’objectif recherché entre sécurité des revenus et optimisation de la valeur.

INFORMATIONS :

  1. Contactez-nous: contact@sunr-sme.fr, +33 (0) 153 810 315
  2. Consultez l’ offre d’agrégation de Sun’R Smart Energy